ELLE EST A NOUS!!!

P1160468.JPGExtrait du journal « Les Nouvelles 82 » de septembre 2018

« Construite de 1931 à 1934, sur l’emplacement de l’arsenal, devenu salle de danse, la maison du peuple reste avant tout un témoignage de la solidarité de la ville de Paris à celle de Montauban après les dévastations de la crue de 1930.
Concrétisant l’importance et le rôle social des syndicats et de la vie associative qui se développe depuis le début du XXème siècle, elle se substitue à d’anciens locaux rue de la mairie et son accès s’élargit au fil des années à plus de 80 syndicats, partis ou associations.
Comprenant 3 étages et 10 salles dont la grande salle des fêtes, elle sera le point de ralliement des grandes grèves de 1934, sera réquisitionnée par l’État de 1939 à 1945 avant de retrouver sa fonction sociale, raisonnera aux échos des débats des contestataires de mai 68, des soirées électorales, etc…
Aujourd’hui, plusieurs syndicats très attachés à ces locaux y logent, et trois salles seulement sont mises à disposition des politiques, syndicalistes et associations pour des manifestations de toute nature: réunions, expositions, braderies, etc…. soit environ 1500 demandes de réunions par an. » »

TOUS CONCERNES

Ce sont toutes les associations, politiques ou non, qui sont concernées par cette captation de la Maison du peuple par Mme Barèges qui entend décider seule de son usage comme toujours, et décider à qui elle l’ouvre ou pas!

L’accès aux salles était déjà difficile, et sélectif! Ce sera encore pire désormais.

A moins que…….

La protestation soit si forte lundi matin à 8h30, qu’elle doive revoir sa copie!