Demandeurs d’Asile sous protection citoyenne à la maison du peuple

COMMUNIQUE de l’Association Montauban Citoyenne et de ses élus Jeannine Meignan et Rodolphe Portolès.

Le Maire de Montauban vient de publier un communiqué indiquant qu’elle entamait la procédure d’expulsion des demandeurs d’asile mis à l’abri, nourris et sous protection des associations et des citoyens à la maison du peuple depuis plusieurs jours.

Alors que Mme Barèges aurait pu s’honorer de proposer des solutions pour se substituer à l’État défaillant, comme le font beaucoup d’autres maires, elle décide au contraire d’engager une procédure d’expulsion qui vise des enfants, des femmes, des familles… C’est une honte !

Inutile de se prévaloir de défendre les femmes, d’être « ville amie des enfants », lorsqu’on n’hésite pas à jeter à la rue sous la contrainte des enfants qui doivent continuer d’aller à l’école, des femmes y compris enceintes, des personnes âgées…

Ces personnes sont demandeuses d’asile, et ce n’est certainement pas de la compétence de Mme la maire de décider la reconduite à la frontière de tel ou telle, alors quelles sont en situation régulière.

Nous attendons que leurs droits soient respectés.

Quelles que soient les menaces, l’association Montauban Citoyenne et ses élus continueront à porter assistance à ces personnes parmi les plus précaires. C’est un devoir d’humanité, tout simplement.