Communiqué de RESF

Depuis le 1er mai, le Réseau Education Sans Frontières héberge une cinquantaine de personnes qui ont été obligées par les services de l’état à quitter l’abri de nuit rue Emile Pouvillon à Montauban.

Nous voulons rappeler une fois de plus que la loi oblige pourtant Monsieur le Préfet à héberger les demandeurs d’asile..

Or c’est le réseau associatif solidaire qui a été amené à se replier sur la maison du peuple de Montauban pour héberger les familles depuis dimanche dernier après avoir financé à ces familles, 4 nuits d’hôtel pour un cout de 2000 €.

A ce jour, les services de l’Etat n’ont pris en charge que 3 familles soit une douzaine de personnes sur la cinquantaine concernée.

Nous regrettons une fois de plus le désengagement de l’Etat qui nous oblige à utiliser illégalement un lieu public, c’est-à-dire la maison du peuple, pour mettre à l’abri toutes ces personnes.

Samedi 11 mai à 10 heures sur le marché de Montauban en face de la poste, nous manifesterons à nouveau pour demander à Monsieur le Préfet de prendre ses responsabilités.

Nous continuerons à mettre ces familles à l’abri afin de palier à la défaillance des services de l’Etat.

L’humanité et la solidarité sont les raisons de notre action.

Nous appelons tous les citoyens (es) à nous soutenir.