Conseil Municipal du 18 Mars

Interventions des nos élus

Délibération n°29: sur la carte scolaire

Je ne vais pas revenir sur l’argumentaire déjà développé dans cette assemblée lors du dernier CM, sur la fermeture de Dolto, sur la prise en charge du handicap dans des conditions convenables. D’autant plus que cette politique ,de déshabiller Pierre pour habiller Paul, (moyens nécessaires pour dédoubler les classes de CP et CE1) ce n’est pas vous  qui la mettez en place. Mais je tiens à dénoncer néanmoins le manque de soutien de la municipalité pour défendre ces postes. En d’autres lieux, les maires sont montés au créneau pour le faire, je pense à Mr Gabbach en Conseil Communautaire, je pense à Mr Massat le maire de Varen, qui a même obtenu gain de cause face à l’administration scolaire ! Je regrette que vous n’ayez rien fait publiquement.

De plus, c’est complètement incohérent avec la délibération suivante et les changements de périmètres scolaires notamment, pour L.Ferré, qui se voit retirer un poste, mais pour qui on agrandit le périmètre de recrutement !

Nous souhaitons donc que le Conseil Municipal émette un avis défavorable à ces mesures.

 

Délibération n°30: Modification des périmètres scolaires

Le secteur Nord Ouest de la ville n’en finit pas de s’étendre. Et vous n’en finissez pas de programmer des extensions d’écoles. Vous donnez l’impression de réagir en urgence aux besoins, donc certes des choses sont faites, mais in fine, elles n’apportent pas de réponses à long terme.

Extension de Fonneuve, extension de J.Moulin, extension de l’école Verte, extension de G.Coulonges, modification de la maternelle Aragon…. Oui vous avez fait des travaux, mais vous courrez toujours derrière les besoins …. Gérer c’est anticiper, en l’occurrence, vous ne l’avez pas fait. Le constat est clair pour nous. Vous proposez donc, de nouveau , une modification des secteurs scolaires, une fois de plus pour palier à l’urgence. Birac ne peut plus absorber les nouvelles inscriptions, et encore le nouveau lotissement chemin de Bonnefond n’est pas sorti de terre ……., donc vous proposez le déplacement vers l’école G.Coulonges qui vient d’être agrandie. Cet agrandissement répondait à des besoins urgents pour cette école, depuis plusieurs années, les collègues travaillaient avec des effectifs importants. Finalement, l’agrandissement n’apportera pas   les solutions à leur problème, car ils vont rester encore avec des effectifs élevés.

On voit bien qu’on arrive là au bout du bout, la construction d’une nouvelle école devient indispensable sur ce secteur, de façon à garantir un service public de l’éducation à toutes ces familles venues s’installer sur ces quartiers.

Nous voterons donc contre cette délibération.