Communiqué de Presse des Elus

Alors que certaines communes se battent pour défendre les classes dans leurs écoles, on ne peut pas dire que la mairie de Montauban fasse de gros efforts dans ce sens. On l’avait déjà pressenti l’an passé avec la transformation de l’école Aragon, on le constate une fois encore avec la situation de l’école F.Dolto. La mairie se plie systématiquement aux souhaits du DASEN, grand gestionnaire de la pénurie de postes attribués pour le département, sans s’émouvoir par la qualité d’accueil des jeunes élèves qui en sera forcément impactée.

Pour rappel, le dédoublement des postes de CE1 sur les écoles en REP sur le Tarn et Garonne nécessite 14 moyens, or, le ministère n’a attribué  qu’un seul pour le Tarn et Garonne. Donc l’administration fait la chasse aux postes.

L’école maternelle F.Dolto, située en REP, qui a réussi à mettre en place aussi un site bilingue Occitan depuis 2013, accueille aussi dans ses murs, depuis 2015 une unité d’enfants autistes (7 enfants) avec brio et professionnalisme. Cet engagement, et cette solidarité auraient mérité d’être défendus avec plus de force par la collectivité, comme cela a été la cas  à Varen, où le maire a réussi à faire plier l’administration. Mais là rien à faire, la mairie de Montauban a accepté sans rien dire les directives de l’Inspection Académique.

Les élus de Montauban Citoyenne