Le rendez vous des Elus

Ce Mercredi soir à la maison du peuple, les citoyens montalbanais  sont venus discuter avec nos élus, Jeannine Meignan et Rodolphe Portoles, sur les différents sujets qui les préoccupent .

Rapidement les élus ont rappelé leurs interventions en conseil municipal, sur les transports, sur les différentes DSP (délégation de service public) qui gèrent bien de nos services, dits publics.(eau, transports,etc..), le compteur Linky.

Le débat ,fort intéressant,  a abordé le rapport entre « Ville à Voir et Ville à Vivre ».

Il a été souligné combien en 3 mandats,  les travaux du coeur de ville ainsi que l’éloignement des plus démunis ont profondément modifié l’allure de notre ville, où la mixité sociale a pratiquement disparue, où l’arrivée de nouveaux habitants jeunes, attirés par des loyers moins chers, un aspect « sécurisé », a transformé la cité d’INGRES en cité dortoir. Cette ville où la construction de Parking  a favorisé les déplacements en voiture au détriment des transports en commun bien pensés,(en terme de cadencent d’horaires, de circuits, de tarifs  etc..)les rendant attractifs.

Tout ceci a modifié considérablement les mentalités des citoyens, transformés en individus admiratifs d’une ville propre, dégagée de ses pauvres, où l’entre soi est de mise. Fini les foules d’enfants,  privés de vacances, dans les bassins de la piscine INGREO car les tarifs sont trop élevés. Exit les centres de vacances auxquels les plus démunis pouvaient avoir recours!Ces enfants là peuvent toujours se retrouver dans les centres de loisirs mis à leur disposition, mais qui ne les changent pas des lieux fréquentés dans l’année. Fini les services publics , Poste, CAF, centre des impôts …..en centre ville , tant pis si vous ne pouvez pas vous déplacer facilement. La médiathèque , qui avait éveillé les espoirs lors de sa construction, est également au rabais : amplitude d’horaires d’ouverture : 36h par semaine! Budget des quartiers : 30000 euros

Biens sûr les impôts n’ont pas augmenté grâce à la gestion de deux  budgets: celui de la ville et celui de l’anglo. ainsi les dépenses pour la ville de Montauban peuvent être supportées par les habitants des communes du grand Montauban!

Oui Montauban a changé ! est devenue une ville à voir, mais plus difficile à vivre pour tous.