N45 – Sur les transports scolaires

Sur les transports scolaires

Depuis la rentrée scolaire 2018, nous avons été interpellés par de nombreux Montalbanais(es) sur des dysfonctionnements du service de bus des TM, notamment au niveau des transports scolaires.

Nous l’avons constaté par nous même les problèmes rencontrés sur le réseau étaient bien réels, notamment sur la ligne 4 Hippodrome-Montbeton. Des enfants de maternelle, âgés de 3 ans, devaient être levés à 6h30, soit trois quart d’heure plus tôt que l’an dernier, pour prendre le bus de 7h40, car, celui de 8h20 avait été supprimé, et ce, sans aucune consultation des usagers. Ces enfants arrivaient ainsi à l’école Camille Claudel 45minutes avant le début de la classe, ce qui occasionnait, un surcroît de fatigue évident en allongeant leur présence à l’école de près d’une heure, et une perte de sommeil.

Au-delà de cette urgence, de nombreuses autres difficultés ont été portées à notre connaissance : ligne 1 bondée le matin, décalages entre départ des bus de la Fobio et la sortie des cours qui font que de nombreux élèves externes témoignent ne plus pouvoir utiliser le service de transport. Le passage suivant est trop éloigné. L’ancienne ligne G bondée, suppression de l’arrêt rue Voltaire près des locaux du secours populaire, etc….

Nous avons sollicité à plusieurs reprises Monsieur RIO le nouveau directeur des TM pour lui faire part d’un certain mécontentement. Nous avons aussi interpellé Mr Dejean, l’adjoint de la ville en charge de la question des transports lors du dernier conseil communautaire.

Nos différentes interventions n’ont pas été vaines, puisque nous avons appris dernièrement, que le bus de 8h20 sur la ligne 4 serait remis à partir du 5 novembre date de la rentrée des vacances de Toussaint ! C’est une première victoire. Mais d’autres situations restent en suspens, nous espérons que lors d’une prochaine réunion que Mr Déjean s’est engagé à organiser prochainement, nous arriverons à les faire aussi évoluer positivement.

La question des transports publics reste un dossier prioritaire dans de nombreuses villes, à la fois pour des questions d’accessibilité des centres villes et pour réduire aussi la pollution CO2 des véhicules. Plusieurs villes l’ont résolu en proposant la gratuité des transports, qui efface la notion de rentabilité pour les Délégations de Service Publics (comme c’est le cas pour Montauban). Nous l’avons posé publiquement en conseil à plusieurs reprises force est de constater que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde avec la majorité actuelle ! Ce sera certainement un des enjeux des prochaines échéances municipales.