DSP Privatiser l’exploitation du réseau de chaleur!

 Lors du conseil municipal du 8 octobre, Mme Barèges a présenté une délibération pour l’adoption du principe de délégation de service public pour l’exploitation du réseau de chaleur (réseau d’eau chaude produite par l’usine d’incinération des ordures ménagères et qui permet de chauffer, entre autre, l’hôpital).

Les élus de Montauban Citoyenne ont réaffirmé notre position sur ces DSP qui se multiplient sur notre ville.                                                                                                                  Au delà du fait que l’on perd la main sur des décisions qui concernent la population et qui parfois vont à l’encontre de son intérêt, (comme nous le voyons récemment avec l’association des bébés nageurs ou les utilisateurs des transports en commun)                              ce sont le plus souvent des cadeaux financiers que nous offrons à de grands groupes nationaux.                                                                                                                                              

Les arguments pour confier l’exploitation de ce réseau au privé  ne tiennent pas la route.

1 – Les 8 millions de travaux pourraient mettre en péril l’équilibre de la dette de la ville ?

On s’est posé moins de questions lors de dépenses récentes et aussi onéreuses.                Or le réseau de chaleur est un des plus rentable pour une collectivité.                         D’ailleurs vous n’aurez aucun mal à trouver preneur…..

2 – Cela va permettre d’alimenter la future EPHAD et l’éco quartier du site de l’Arsenal.  Alors que ce type de technique est fortement adapté, d’après vos services,  à de l’habitat vertical ….. Le seul habitat vertical du secteur, était la Tour Issanchou que vous avez, Mme la maire, accepté de détruite ….

3 – Nous n’avons pas , de techniciens capables de suivre ces dossiers…., il faudrait sous-traiter avec des entreprises, ce qui revient à une DSP déguisée !

Nous n’avons qu’à en recruter, il y a sûrement de jeunes ingénieurs qui ne demandent que ça.                                                                                                                                                   Mais le problème est qu’il n’y a pas de véritable volonté politique.                                            Pourquoi ne pas mettre en place une structure , au niveau de la collectivité,  permettant de mener un projet de chauffage de tous les bâtiments publics ?                                                Il semblerait d’ailleurs que les services techniques de la ville et les représentants des personnels se soient positionnés contre ce projet.                                                                       Non, décidément, rien ne permet de trouver un point positif pour adopter une telle délibération. 

Les élus de Montauban Citoyenne ont voté contre , évidemment.