Mémoire Espagnole Républicaine

resized_20180922_101642_75301Ce matin devant la préfecture à Montauban, de nombreux citoyens sont venus dire, au côté de MER 82 , leur désapprobation devant le projet de porcherie industrielle sur le camp de JUDES , où furent parqués , enfermés, plus de 30000 espagnols dont environ 90% de Républicains  entre 1939 et 1944.

Ce fut, pour José Gonzalez, l’occasion de :

Rappeler l’absence de soutien à la république Espagnole de la France d’alors,                    la complicité d’historiens ignorant le terme de camp de concentration pour parler de camp d’internement, de rassemblement …..                                                                                 que nombreux de ces républicains ont lutté ensuite contre l’occupant nazi sur le sol de France.

Exposer la perfidie du maire actuel de Septfonds ayant donné l’autorisation de                      l’installation de cette porcherie industrielle, alors que, depuis 1999, la ville de        GUERNICA , si tristement célèbre, est jumelée à celle de Septfonds, grâce à un homme d’origine allemande anti fasciste, descendant lui même d’un ancien nazi .

Dire que cette porcherie, nullement indispensable sur le plan économique, va s’inscrire dans la liste de ces élevages industriels polluants, néfastes pour la santé, maltraitants pour les animaux , alors que l’épandage intensif des lisiers de porcherie est inacceptable en région calcaire… toute choses qu’aujourd’hui personne ne peut ignorer.

La confédération paysanne était venue apporter son soutien à ce rassemblement, ainsi que  France Nature  Environnement.

Une pétition circule sur le site de MER 82 :stopper l’extension d’une porcherie industrielle sur le site du camp de concentration de Septfonds

 

La lutte continue!20180922_103051.jpgresized_20180922_102128_515611