Communiqué de Presse

Les réponses  faites par Mme BERLY,à la question orale posée par nos élus, n’ayant pas été satisfaisantes:

à savoir que la mairie n’est pas responsable ,qu’elle n’est pas compétente du fait du transfert de compétence au syndicat de l’énergie du Tarn et Garonne;

Que sur le plan technique il n’y a pas de problème…

même si cette fois les réponses ont été moins ironiques et impertinentes qu’à l’accoutumée,nous avons décidé de faire ce communiqué de presse dont vous avez l e compte rendu filmé en suivant le lien ci-dessous

133-conference_de_presse_MC_26_juin_2018

Montauban citoyenne avait demandé en conseil municipal que la mairie se positionne pour soutenir les Montalbanais qui refuseraient le compteur Linky.

Devant les oppositions, la mairie a rétorqué que les habitants ne sont pas propriétaires de leurs compteurs et que ceux-ci appartiennent à la municipalité.

Par ailleurs, la mairie a délégué au Syndicat de l’Energie du Tarn et Garonne (SDE) et à ENEDIS la gestion et l’installation de ces compteurs.

En étant favorables à cette installation, Madame la Maire et sa majorité ont engagé la responsabilité de la collectivité. 

Nous avons eu connaissance d’un incendie chez Mr V. en septembre, puis un incendie chez Mr J. , tous deux clairement imputables au compteur Linky et/ou à son installation, enfin il y a quelques jours un incendie dans un immeuble côte de Sapiac. Le sinistre serait parti du compteur électrique situé à l’entrée de la cage d’escalier. Reste à savoir si le feu est d’origine accidentelle ou criminelle. La première piste serait privilégiée par les policiers… Le résultat de l’enquête n’est pas définitif, mais les voisins sont inquiets, ayant eux-mêmes une armoire avec plusieurs compteurs, tout le quartier étant équipé des compteurs Linky. Résultat: une vingtaine de personnes sans abri et 5 personnes intoxiquées. On a frôlé une catastrophe plus grave. 

Va-ton attendre qu’un feu provoque des décès pour réagir ? 

Mme la maire ne peut pas se contenter de reloger les victimes quand c’est nécessaire.

Elle ne peut pas non plus faire l’impasse sur ses responsabilités en tant que déléguant les installations et propriétaire des compteurs. 

Enfin elle ne peut pas se désintéresser de la sécurité de nos concitoyens.

Nous demandons donc :

  • Que Mme la maire demande à ENEDIS de procéder en urgence à la vérification des installations des compteurs déjà posés et en priorité ceux qui se trouvent dans des immeubles collectifs. L’article L. 2224-31 du code des collectivités territoriales prévoit qu’elles « exercent le contrôle du bon accomplissement des missions de service public fixées».
  • Qu’elle organise un accompagnement des victimes auprès de leur assurance et d’ENEDIS qui est à la fois installateur et responsable des sous-traitants. Il est inadmissible qu’une victime attende depuis des mois la réponse d’ENEDIS et qu’elle doive se battre seule.
  • Que Mme le Maire assure de son soutien tous ceux qui refuseront le compteur afin qu’ils ne subissent ni pression ni sanction financière d’aucune nature.

Et en attendant nous demandons que Mme le Maire fasse voter un moratoire, (comme le demandent Madame Corinne Lepage, la Mairie de Montreuil, et d’autres encore), sur la poursuite des installations de compteurs sur la commune, tant qu’il n’y aura pas de garanties suffisantes quant à leur absence de dangerosité.

Les réponses  faites par Mme BERLY, n’ayant pas été satisfaisantes

à savoir que la mairie n’est pas responsable ,qu’elle n’est pas compétente du fait du transfert de compétence au syndicat de l’énergie du tarn et garonne;

Que sur le plan technique il n’y a pas de problème, même si cette fois les réponses ont été moins ironiques et impertinentes qu’à l’accoutumée,nous avons décidé de faire ce communiqué de presse dont vous avez l e compte rendu filmé en suivant le lien.