N41 – Le compteur LINKY, un faux « ami »

LE COMPTEUR LINKY, UN FAUX  »AMI »

ENEDIS (ex ERDF) a commencé l’installation des nouveaux compteurs électriques communicants « Linky » à Montauban. Face aux critiques et au mouvement de refus qui se lève dans tout le pays, ENEDIS défend l’utilité de son nouveau compteur.

 Utile à qui ? Utile à Quoi ? Quelques précisions …

Santé : ce sont les informations que le compteur LINKY fait circuler dans les fils électriques du logement (par la technologie CPL- courant porteur en ligne) qui génèrent des ondes électromagnétiques. L’OMS (organisation mondiale de la santé) reconnaît qu’il existe une réelle

incertitude concernant l’exposition prolongée aux ondes électromagnétiques (avec le LINKY, cette exposition sera permanente).

Contrat : avec le compteur LINKY, il ne s’agit pas d’un simple renouvellement, mais d’un remplacement par un compteur qui possède une toute autre technologie (ce que ne prévoit pas le contrat initial passé entre ENEDIS et l’usager).

Coût : la gratuité du compteur est illusoire : son financement sera, en définitive, pris en charge par les usagers, à travers leur facture d’électricité (la mise en place du LINKY en France coûte 5 milliards d’euros à la collectivité !)

Fiabilité : le compteur LINKY a une durée de vie inférieure à 10 ans (contre 50 ans pour les compteurs

électromécaniques).

Communicant : le compteur LINKY va permettre à ENEDIS de visualiser le démarrage ou l’arrêt de certains appareils ménagers (véritable intrusion dans la vie privée).

Emploi : suppression de plusieurs milliers d’emplois dans l’entreprise (les agents chargés actuellement du relevé de la consommation).

Le droit au refus du LINKY est une exigence démocratique !

Déjà plus de 250 communes l’ont refusé.

Ce n’est pas le cas de la Ville de Montauban, malgré la demande de débat porté par les élus de Montauban Citoyenne.

A titre personnel, vous pouvez refuser par courrier adressé directement à ENEDIS, ou par l’intermédiaire d’un huissier des Hauts de Seine (siège d’ENEDIS).

En cas de refus, vous ne pouvez être sanctionné par une coupure électrique, car celle-ci est strictement encadrée par la loi qui, notamment, interdit les coupures d’électricité et de gaz en période hivernale.

Pour se renseigner : nonaulinky@gmx.fr